30 décembre 2011

LES TROUVAILLES DU NET | #2 - LES LOGEMENTS SOCIAUX PAR BENOIT POELVOORDE

2 commentaires:

Cette vidéo est culte et incontournable. Extrait du film "C'est arrivé près de chez vous", Benoit Poelvoorde se lance dans un descriptif original mais pertinent des logements sociaux construits dans les années 1950 à 1960. Pourtant, cela parait pour un faux documentaire, et même si ce film à 20 ans maintenant, nous ne sommes pas si éloignés de ça de la réalité actuelle.

Écrit par : Charline S.

29 décembre 2011

VIS[LE] VOYAGE | C42, LA VITRINE PARISIENNE DE CITROËN

Aucun commentaire:

Lieu : Paris [42 avenue des Champs-Elisées - France]
Année :
Propriété de la marque depuis 1927
Réouverture : 2007
Architecte : Manuelle Gautrand

En se baladant sur les Champs, nous pouvons découvrir cette drôle de façade : une verrière, qui parait destructurée et reprenant le symbole de la marque Citroën. Quand nous entrons, tout est dans les tons rouges et blancs, et les détails sont surprenants : rainures dans les marches d'escalier, signalétique, objets incrustés dans les murs, fauteuils en forme du logo, etc. Avant de monter, nous faisons face à un énorme "tuyau" rouge. Les escaliers s'enroulent autour et nous découvrons à chaque pallier de ce tube un espace d'exposition : nous pouvons voir la nouvelle collection automobile. Les nouveaux moyens de communication sont aussi présents : des écrans tactiles sont intégrés dans les murs, et un espace connecté à twitter et à facebook est aussi mis en place.

L'explorateur : Charline

27 décembre 2011

EXPOS ET AUTRES CURIOSITÉS | LE MUSÉE ST LAURENT

1 commentaire:

En cette fin d'année 2011, à travers Forum, visite de musées et rencontre professionnelles ; j'ai eu l'occasion de découvrir et réfléchir sur Comment visualiser le passé quand il ne reste que champs, ruines et récits historiques? Charline avait déjà commencé avec son article Balade urbaine I Découvrir l'une des 7 merveilles du monde.

Je vais commencer par ma visite du Musée Archéologique St Laurent à Grenoble. Le musée est dédié au site archéologique de l'église St Laurent sur la rive droite de l'Isère. (vue extérieur en introduction)


Mausolée, puis nécropole et enfin église d'abbaye pour les bénédictins, le site a une histoire riche très liée à l'évolution de la ville de Grenoble. Les premières traces datent du IV° siècle après J-C puis une succession d'édifices s'est construite les uns sur les autres jusqu'aux dernières modifications (restaurations) au XIX° siècle. Le site est classé Monument Historique dès la fin du XIX° siècle par Prosper Mérimée avec un intérêt particulier pour la crypte du XII° siècle. (voir photo ci-dessus
L'objectif du musée était de permettre à tous les visiteurs de comprendre ses différentes métamorphoses : un grand dilemme à résoudre. Armée de deux acolytes, je suis donc allée le visiter pour me  rendre compte du résultat.

23 décembre 2011

LES TROUVAILLES DU NET | #1 - L'IRONIE DU SORT / Ирония судьбы, или С лёгким паром

Aucun commentaire:

Cette vidéo est l'un des films les plus connus de Russie. Réalisé en 1975 par le cinéaste Eldar Riazanov, "L'ironie du sort" est une comédie culte pendant cette période de fête.

Nous vous le présentons ici car au début du film, vous pouvez découvrir un film d'animation d'environ 3 minutes. Il présente une image très ironique de la ville et de la manière de la bâtir durant cette période : c'est-à-dire la standardisation de l'habitat soviétique et de son construction excessive dans tout le pays. Il a été réalisé par le caricaturiste russe Vitaliy Peskov.

Écrit par : Charline S.


15 décembre 2011

VIS[LE] VOYAGE | LE MARCHE AUX POISSONS DE BESIKTAS - Beşiktaş Balık Pazarı

Aucun commentaire:

Lieu : Istanbul [Quartier Besiktas-Turquie]
Année : 2006-2009
Architecte : GAD

Au détour d'une rue, nous découvrons cet objet venant de nulle part. Une sorte de dôme en béton, de forme triangulaire vient couvrir un espace dédié à un marché alimentaire : cette halle de marché casse l'image de la halle traditionnelle (cad : structure et couverture en métal par exemple). Il s'adapte très bien à l'environnement autour, une place initialement de forme triangulaire. Les étales sont éclairées par un système de luminaires original : des ampoules de style rétro sont suspendues à des fils rouges descendant du plafond et s'arrêtant au niveau de nos têtes. C'est un objet contemporain d'architecture  à Istanbul qui en vaut le détour.

Pour en savoir plus :

Les explorateurs : Charline et Hugo

13 décembre 2011

BALADE URBAINE | DECOUVRIR L'UNE DES 7 MERVEILLES DU MONDE...

5 commentaires:
Sont nommées "merveilles" toutes les oeuvres architecturales et artistiques qui étaient considérées comme extraordinaires à l'époque antique. Cela veut dire :
- des dimensions spectaculaires par rapport aux édifices connus
- c'est remarquable (voire "fou") par rapport aux méthodologies de construction rudimentaires utilisées pour les réaliser face aux technologies actuelles. Parfois, c'est à se demander comment ils ont réussi à édifier tout ça !

Un peu partout dans ce qui a composé les empires greco-romano-egyptien, soit les pourtours de la Méditerranée, nous pouvons les découvrir facilement : Egypte, Turquie, Grèce, Irak.
Mais qu'est-ce que cela veut dire aujourd'hui de faire parti de ce prestigieux top "7" ?
Il me semble que c'est un bon moyen de faire de la communication sur son patrimoine, et c'est alléchant comme un gâteau dans sa vitrine.


Je fais parti de ces gens, qui ont eu l'occasion, un jour, au détour d'une balade, de découvrir une merveille. Pour ma part, ce fut le temple d'Artemis ou l'Artémision connu pour être le temple le plus grand jamais réalisé avec un socle de 130m x 60m, et des colonnes faisant plus de 18 m. Vous pouvez imaginer la bête que c'était !


Reconstitution du temple, suite aux relevés réalisés jusqu'à présent
Sans oublier, une petite image d'Artemis, déesse grecque de la Chasse

Pour voir le temple, il faut se rendre à Selçuk en Turquie. Cette petite ville de province se trouve sur la côte méditerranéenne. C'est également la "ville-escale" pour voir tous les sites archéologiques du coin (greco-romain), et il faut dire qu'il y en a des choses à découvrir par là ! Le nom ne vous dit sans doute rien, mais celui d'Ephèse peut-être plus. A l'époque antique, Ephèse se trouvait juste à côté de l'emplacement actuel de Selçuk. C'est l'une des plus anciennes cités grecques en Asie Mineure, et elle faisait partie des ports les plus actifs de la Mer Egée. Aujourd'hui, le port n'existe plus : la mer s'est retirée à plus de 7 km du site.
C'est en regardant dans un guide touristique, que j'ai découvert que je logeais à côté du temple d'Artémis ! J'étais réjouie de pouvoir faire cette aventure : "ouahouu, je vais voir l'une de ces 7 merveilles ! J'en entends parler depuis ma tendre enfance !!!"


5 décembre 2011

SECRETS DES VILLES | NOWA HUTA, LE SYMBOLE ABANDONNÉ DE L'INDUSTRIALISATION COMMUNISTE, MADE IN POLAND…

Aucun commentaire:

Nowa Huta, vous connaissez ?



En français, cela signifie «nouvelle aciérie» et cela peut nous laisser songeur sur la finalité de cet endroit…
 
Il s'agit d'une ville nouvelle polonaise datant des années 1945. Complexe industriel et de logements dans la partie Ouest de Krakow, Nowa Huta se retrouve aujourd'hui être l'un des symboles marquants de la période de l’industrialisation socialiste polonaise.
Ce quartier ne me disait encore rien il y a 5 ans. Pourtant, j'avais déjà effectué 2 voyages dans cette ville. Il faut croire que j'avais loupé quelque chose ! Dans un reportage à la télé décrivant cet endroit, j'avais retenu une chose : c'est un ancien quartier communiste où vient s'installer de nombreux artistes. Cela m'a tout de suite fait penser au Tacheles à Berlin par exemple. C'est un endroit très surprenant dans un vieil immeuble à l'Est de la ville, qui est aujourd'hui une résidence pour artistes et un espace festif très connu dans la ville et en Europe. Nous retrouvons aussi ce type de réappropriation en France comme à la Belle de Mai à Marseille.
Lors de mon dernier périple à Krakow, je ne pouvais pas louper une expédition comme ça à Nowa Huta ! Curieuse, intéressée par l'histoire et la retranscription du pouvoir dans l'architecture et l'urbanisme, ça a été l'une de mes premières expériences dans un univers architectural très marqué par le communisme. Surprenant ! Captivant ! Cela m'a permis de me préparer à la découverte de Bucarest en Roumanie, une autre ville encore plus étrange et radicale…
 
A l'écart du cœur historique, nous pouvons accéder à Nowa Huta en tramway en 45 minutes environ depuis le centre-ville. De plus en plus de touristes viennent visiter ce quartier qui offre une autre image de la ville. Nous ne venons plus uniquement à Krakow pour visiter « cette ville aux 100 églises », ou faire escale pour aller découvrir Auschwitz-Birkenau quelques kilomètres plus loin…
Bref, ce quartier vaut le détour et permet de découvrir la face cachée de cette ville, et de replonger dans l'histoire du pays et de cette période qui a marqué les esprits de beaucoup de polonais.

2 décembre 2011

VIS[LE] VOYAGE | LA SUCRIERE

Aucun commentaire:
2011: Bernardo Ortiz
2009: Eko Nugroho
2007: Josh Smith
2005: Michael Lin
Lieu : Lyon [ France ]
Année : années 30

Le nom de «Sucrière » vient de l’usage d’origine de ce bâtiment : un entrepôt de stockage de sucre, témoins de l’activité des docks. Situé dans le tout nouveau quartier de Confluence, la Sucrière a été réhabilitée en lieu d’exposition pour la biennale d’art contemporain de Lyon en 2003. Le public rentre par les silos, pour suivre le même parcours que le sucre. L’exposition s’étale sur 3 niveaux + un 4ième niveau qui accueille des bureaux et un club sur le toit.
La façade du bâtiment est devenue un support artistique participant aux biennales, elle change tous les 2 ans.

La biennale d'art contemporain 2011 a lieu du 15 septembre au 31 décembre 2011 
Pour en savoir plus sur le quartier Confluence

Images d’archive : google image

L'explorateur : Aurore B.

30 novembre 2011

SECRETS DES VILLES | DU PALAIS DU TRAVAIL AU TNP

1 commentaire:
« UTOPIES RÉALISÉES »  épisode 2

UN PROJET CITOYEN

Le Théâtre National Populaire de Villeurbanne a rouvert ses portes le 11 novembre dernier, après de gros travaux de réhabilitation. Installé au cœur des Gratte-ciel, il a subit de nombreuses transformations qui font de ce bâtiment bien plus qu’un simple théâtre.
A l’origine, l’édifice inauguré en 1934 était le Palais du travail. Il fut le premier bâtiment édifié dans le projet urbain des Gratte-Ciel.
La volonté du maire villeurbannais Lazare Goujon de réaliser ce bâtiment, s’inscrit dans un contexte particulier. Les communes socialistes, comme Villeurbanne, se réunissaient en réseaux, afin de confronter et d’échanger leur manière de penser la ville. Représentés par le syndicat, le parti ou la coopérative, elles souhaitaient transformer le capitalisme.
Un modèle architectural naît de ces ambitions : les « Maisons du peuple » qui se développaient notamment en Belgique. Un exemple pour Villeurbanne, qui n’avait ni Palais du commerce, ni salle de conférence ou de salle de concert. Le maire villeurbannais veut alors créer le « Palais du travail » qui associerait des valeurs telles que : le travail, la santé, la coopération, les loisirs et l’éducation. Il souhaite « un véritable temple laïque, centre d’activité intellectuelle, artistique et morale, indispensable à l’éducation de la classe ouvrière, condition essentielle d’une amélioration de son sort ». 

28 novembre 2011

VIS[LE] VOYAGE | PONT DE GALATA

Aucun commentaire:


Lieu : Istanbul  [Turquie]
Année : 1994
Architecte : GAMB
Le cinquième pont de Galata a été construit par la compagnie de construction turque S.T.F.A, à juste quelques mètres du pont précédent. Il se situe entre Karaköy et Eminönü, et a été achevé en décembre 1994. C'est un pont à bascule de 490 m de long, avec une envergure de 80 m, qui devait s’ouvrir pour le passage de bateau. Le pont n’as pas fonctionné très longtemps et il ne s’ouvre plus du tout depuis la construction de la voie de tramway. Le reste du pont comprenant le secteur des restaurants au premier étage est ouvert au public depuis 2003. Mais ce sont surtout des attrapes-touriste. Mieux vaut se balader à hauteur des voitures et observer les pêcheurs et les aller retour de leurs cannes à pêche.

L'explorateur : Marine C.

27 novembre 2011

DESSUS DES VILLES | LILLE

1 commentaire:

Vue aérienne de la ville
Plan au XVIIIième avec la citadelle de Vauban
Vue générale

25 novembre 2011

HISTOIRE D'ARCHITECTURE | J'HABITE UNE MAISON TROGLODYTE ET JE ME PORTE BIEN !

4 commentaires:

Pendant une expédition en Turquie, je découvre les contrées de la Cappadoce ! (Un moment EXTRA-ordinaire, je vous le conseille d'ailleurs) Cet endroit nous donne l'impression d'être sur la Lune ou quelque chose comme ça. Nous découvrons un sol découpé, sculpté par les vents, ce qui laisse apparaître des fissures, des canyons et les célèbres cheminées de fée. Au-delà de ses paysages, la Cappadoce est aussi connue par la manière de vivre de la population. En effet, elle s'est adaptée au terrain et les habitants ont réalisé leur maison en creusant dans le sol.
Je vous en parle aujourd'hui car pendant l' une de mes visites, j'entends au loin une phrase très étonnante (OMG) : "A cette époque là, ça ne devait pas être des hommes ! "

Comment ça... ce n'était pas des hommes il y a 1 500 ans ? Comme si à cette époque là, les personnes vivant dans ces "grottes" étaient encore des singes poilus ou des hommes de cromagnon, vêtus en peau de bête et chassant le tigre à dos de mammouth !  Il y a 1 500 ans la Capaddoce était l'un des plus grands refuges de la communauté chrétienne. Les habitations étaient pensées de façon astucieuses dans ce climat rude et très changeant. De quoi s'en inspirer !
Il est vrai que nous, hommes et femmes du XXIème siècle, nous qui vivons dans notre temps, nous avons l'habitude de voir nos chères petites maisons, et autres immeubles s'assemblaient par un empilement de briques, parpaings ou autre coulage de béton dans des coffrages en bois ! Sans oublier notre petit confort : eau, chauffage, double vitrage... Donc imaginer des hommes vivre là dedans peut nous paraître étrange. Mais il est vrai aussi que ce sont des endroits aujourd'hui abandonnés et nous ne pouvons pas voir réellement le confort et l'organisation des espaces à cette époque là.

Pourtant, depuis des périodes bien plus lointaines, voire très très lointaines (la Pré-histoire), l'homme s'abritait déjà dans ces abris de roche. C'est la naissance ce l'habitat troglodyte !
J'ai envie de continuer sur l'idée que ce n'est pas parce que des personnes habitent encore dans des cavités rocheuses, naturelles ou artificielles, qu'ils sont des hommes-chasseurs armées de leurs flèches ! Regardez Star Wars. On se projette même à des années lumières après notre ère ! Et pourtant, Luck Skywalker habite bien dans une maison creusée dans le sol à Matmata quand il est petit. Comme quoi, le troglo, c'est indémodable, en plus d'être le plus ancien mode d'habitat de l'homme.


Dans certains endroits, c'est un mode d'habiter traditionnel comme en Cappadoce (Turquie), en Tunisie et même en France ou en Italie. Et dans d'autres cas, cela devient un mode de vie remis au goût du jour, oublié à travers des décennies, permettant d'avoir une maison originale.

23 novembre 2011

VIS[LE] S'ACTIVE ! | ECOUTEZ NOTRE INTERVENTION SUR "ALLO LA PLANETE

Aucun commentaire:
Souvenez-vous, le Jeudi 29 Septembre, nous avons présenté notre projet sur "Allo La planète".
Dorénavant, vous pouvez écouter l'extrait de notre passage (pour ceux qui n'ont pas pu ce jour-là) et réécouter notre intervention quand vous le voulez.
A bientôt pour de nouvelles aventures !

L'équipe de Vis[LE]

22 novembre 2011

SECRETS DES VILLES | LA DENSITÉ INFORMATIQUE ET TECHNOLOGIQUE

3 commentaires:
De nos jours, en France, la densité se caractérise par un ensemble de facteurs urbains qui comprennent la diversité et la mixité des typologies (modification de la perception de densité). En particulier grâce à l’habitat intermédiaire, qui répond à des aspirations individuelles sous forme collectives ; et ensuite à la trame de l’espace public ; ou encore à la dilatation de l’espace à travers des îlots ouverts (comme les dessine Christian de Portzamparc) ; et enfin aux modes d’habiter c’est-à-dire la variation de la surface des logements en fonction de l’habitant (famille monoparentale, personnes âgées…). Cet effort est profondément nourri par la conviction que la densité doit aller de pair avec la qualité urbaine et des conditions de vie attractive.

Vue virtuelle en perspective de la ville de Songdo 

C’est avec les mêmes préoccupations, que la ville de demain prend forme en Asie. La ville de Songdo, à 60 km de Séoul en Corée du Sud, mise sur « l’espace urbain idéal » pour attirer les cadres et leurs familles des grandes entreprises internationales. Cette cité qui est en cours de construction, se caractérise par sa durabilité écologique, mais aussi et surtout par sa densité informatique et technologique. Toute entière tournée vers les technologies de l’information, la ville est destinée à accueillir les centres de recherche publics sud-coréens.

20 novembre 2011

DESSUS DES VILLES | MILAN

1 commentaire:

Vue aérienne: on devine le développement concentrique de Milan
Ancien plan de la ville fortifiée, avec son Castello (château) qui existe toujours aujourd’hui

| LES ARTICLES LES PLUS LUS |