30 mars 2012

LES TROUVAILLES DU NET | #13 - "PLANETE URBAINE"

Aucun commentaire:


Voici encore une petite vidéo que j'ai découvert sur le blogdelaville
"Planète urbaine" est un projet de film mis en œuvre par le Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales, qui communique également leurs projets (dont ce film) sur le site web : sociologieurbaine.fr

Cette vidéo nous montre comment l'homme est passé du rural à l'urbain et toutes les conséquences que cela a eu sur le territoire depuis plus de 50 ans. Elle est synthétique, efficace et permet de se rendre compte rapidement de tous ces phénomènes, avec des rappels historiques et politiques, des images fortes , des mots clés et en arrière plan, une vidéo filante nous rappelant les univers franchis depuis le cœur de  la ville vers la campagne

Écrit par : Charline S.

28 mars 2012

HISTOIRE D'ARCHITECTURE | UNE ARCHITECTURE MADE IN AFRICA : LA DECOUVERTE DE FRANCIS KERE

1 commentaire:
Maquette du projet sur le site operndorf-afrika

BRÈVE INTRODUCTIVE

Après mon premier article DESSUS DES VILLES | Ouagadougou et quelques références (1-2), je continue mon exploration de l’Afrique et plus précisément, du Burkina Faso. Aujourd'hui, je vais vous parler de Françis Kéré et de son projet de Village-Opéra au Burkina Faso.

Avant d'aller au Burkina, il ne me semblait pas connaître cet architecte. Je me trompais : juste avant de partir là-bas, j'avais lu un petit article sur ce projet dans la revue Ecologik n°23. Et j'avais vu d'autres images également. Ce n'est pas son nom qui m'a marqué au final, mais son architecture innovante et mettant à sa vraie valeur l'architecture de terre. En allant sur le site du Village-Opéra, c'est effectivement ça qui m'a sauté aux yeux !

Francis Kéré, est un burkinabé qui est parti faire ses études d'architecture en Allemagne. Il y est toujours installé. Il a monté son agence connu maintenant à l'international et a remporté plusieurs prix d'architecture.


SA VISION DE L'ARCHITECTURE...

Françis Kéré a des sujets de prédilections comme le logement et le développement urbain, les enjeux climatiques et des réponses avantageuses, l’exploitation durable des matériaux et dès qu’il le peut, il essaye d’intégrer la main d’œuvre et les techniques de constructions locales.
D’ailleurs sa devise est « l’aide à l'auto-assistance. Seuls ceux qui prennent part aux processus de développement sera en mesure d'apprécier leurs résultats, de continuer, et pour les sauver. »
Il a réalisé depuis plusieurs écoles, des espaces culturels (musée, opéra, etc.) ou des bureaux, comme des parcs. L'une de ces dernières réalisations est le centre de l'architecture en terre à Mopti (Mali).
Centre de l'architecture en terre à Mopti


Son architecture est reconnaissable : l’utilisation de la brique de terre, des volumes simples, des systèmes de toitures adaptés au climat, des couleurs vives pour les ouvertures (vert, jaune). Il offre une manière contemporaine et innovante d’exploiter le matériau « terre ». En général, la terre est vue comme peu pérenne, fragile, se dégradant rapidement et ne représentant pas la richesse et de la stabilité.

26 mars 2012

VIS[LE] S'ACTIVE | DEJA PLUS DE 200 ARTICLES !!!

Aucun commentaire:
Ça y est, nous venons de passer le seuil des 200 articles sur Vis[LE]!

En plus, vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre : une moyenne de 115 visiteurs par jours venant des 4 coins du monde !

Pour votre soutien et enfin vous rencontrer, nous vous préparons un super événement pour nos 2 ans à la fin du mois d'Avril ! L'an passé, nous avions organisé une balade urbaine à Grenoble. Cette fois-ci, l'événement se tiendra à Lyon.
Restez connecter, nous vous en raconterons un peu plus très rapidement !

A bientôt,
L'équipe de Vis[LE]
Aurore, Charline, Laure, Marine

23 mars 2012

LES TROUVAILLES DU NET | #12 - "ARCHIBORESCENCE"

Aucun commentaire:
 
Archiborescence = architecture + arborescence.
Luc Schuiten, architecte belge se décrit comme un « homme-volant passionné de 3D ». Il a crée son utopie urbaine basée sur une ville à l’architecture vivante. Les villes se sont développées et industrialisées, en s’opposant à la nature. Son projet fou nous laisse rêver et imaginer un retour à cette nature perdue, à travers de très beaux dessins. On voit dans cette vidéo l'évolution d'un rue depuis 1850 jusqu'en 2150.
Pour en savoir plus allez voir l'article sur les utopies urbaines
Site de Luc Schuiten ici

Aurore B.

21 mars 2012

SECRETS DES VILLES | LES UTOPIES URBAINES, DÉLIRES OU RÉALITÉS?

6 commentaires:

Après vous avoir présenté une série intitulée « utopies réalisées », il me semblait intéressant de faire le point et d’aller un peu plus loin dans le thème de l’utopie.

« Utopies réalisées » est un réseau de patrimoines remarquables du XXième siècle, dans la région urbaine de Lyon. Parmi eux, je vous ai fait visiter : les Gratte-ciel de Villeurbanne, la Cité Tony Garnier, Firminy Vert et enfin les étoiles de Givors.

L’intitulé est paradoxal, car une utopie, par définition, ça n’existe pas. L’utopie est une fiction, sans attache géographique : en grec, outopos = « lieu qui n’est pas » et eutopos = « le bon lieu ». Une utopie est impossible, mais pourtant elle utilise des moyens de représentation rendant le projet concret, comme les plans détaillés de Tony Garnier. 

16 mars 2012

LES TROUVAILLES DU NET | #11 - QUAND LE COLLECTIF H5 REVISITE LA VILLE !

Aucun commentaire:


Le collectif H5 vous connaissez ? 
Ce collectif d'artiste français, accès sur la création/conception graphique, est né dans les années 1990. Il s'est fait connaître intialement pour la réalisation de pochettes CD et aujourd'hui, il propose des videos critiques de notre société et de nos villes...

J'ai découvert ça il y a peu de temps par cette video : Le "vrai/faux" projet immobilier sur l'île de la Cité à Parispar la société immobilière Immorose Prestige. Ce projet a fait pas mal de bruit. L'équipe (H5 + l'agence d'architecture Beckmann-N'Thépé) propose une nouvelle conception du quartier à la fois exclusif, prestigieux, contemporain, reprenant les code du XXIème siècle, active jour et nuit. Il passe d'un paradis pour les nantis à un lieu pour tout fantasme financier. Le projet a été lancé par une conférence de presse présentant ce projet devant différents publics pour la plupart scandalisés. H5 cherche à dénoncer le déséquilibre de la Capitale.


H5, c'est aussi leur manière de représenter la ville.
Logorama, ce court-métrage primé au Cesar en 2011 et au Oscar 2010 (meilleur court-métrage d’animation), dénonce ces villes saturés de messages. Il s'inspire de Los Angeles qui est largement composés de logos et de personnages emblématiques des marques.



Certains de leurs clips vidéo sont aussi à voir par ces représentations originales mais engagées de la ville.

15 mars 2012

VIS[LE] VOYAGE | MUSEE DE L'ARA PACIS

Aucun commentaire:


Lieu : Rome, Italie
Date : 2005
Architecte : Richard Meier   

Le musée est un écrin protégeant l’Ara Pacis, « l’arche de la paix » qui est un antique autel cérémonial datant de l’empereur Auguste, restauré dans les années 30. Il remplace un ancien bâtiment mussolinien des années 40. Après une longue période de travaux, il est de nouveau visible au public, dans de bonnes conditions de conservation. L’espace imaginé par Richard Meier joue avec la lumière, avec des parois vitrées filtrantes. A part l’Ara Pacis, le bâtiment abrite un centre de conférence, une librairie, une bibliothèque, des bureaux et un espace d’exposition.
Un bâtiment sobre en pierre, béton et verre, respectueux du monument qu’il abrite. Néanmoins, il fit polémique car vu comme trop contemporain dans le centre historique de Rome.
Le cube rouge est une installation pour une exposition temporaire sur la collection du styliste Valentino.

L'explorateur : Aurore B. (prise de vue du 2007) 

13 mars 2012

MÉMOIRE VIVE I LA RECONSTITUTION HISTORIQUE

Aucun commentaire:

La restitution historique est la démarche de montrer l'histoire, le passé au grand public de façon ludique ou récréative. Il existe plusieurs types de démarche, et je vais vous en présenter 3 différentes. 

La mise en place de la reconstitution historique repose sur une seule problématique : Comment re-produire un objet donné, pour qu'il soit le plus possible à l'identique de l'objet source ? L'ensemble des pratiques actuelles de la reconstitution historique ne déroge pas à cette question. Le facteur humain en est la limite déterminante: on ne peut pas reconstituer un Homme du passé, par là, on entend qu'il n'est pas possible de reconstituer son système de pensée et de représentation, sa pratique sociale, etc. 

LA RESTITUTION PAR LE DESSIN
Les arènes de Nimes par JC GOLVIN

Pour illustrer mon propos je vous propose de vous plonger dans les travaux de Jean-Claude GOLVIN (architecte, archéologue et artiste). 

Restitution de la villa Jovis de l'empereur Tibère (42 av J.C. - 37 ap J.C.) par JC GOLVIN



J-J GOLVIN est un des premiers archéologues à faire la remarque de l'importance de la restitution des données archéologiques pour la compréhension du grand public. Ces pères n'étaient pas prêt pour l'utilisation de ses images. Le dessin pouvait subir le geste artistique du dessinateur et ainsi être l'interprétation de celui-ci. Mais surtout, le dessin ressemblait à une bande dessiné et la valeur archéologique pouvait être remise en doute.
Il travaille à partir de données scientifiques et constitue un dossier justifiant tous les choix qu'il a fait. Ce dossier comporte des plans, des élévations, des rapports archéologiques mais aussi d'autres exemples similaires sur lequel il peut s'appuyer. Cette démarche permet aujourd'hui, de rendre ces interprétations acceptables pour le domaine scientifique.
Je vous propose de découvrir son travail à travers cette petite vidéo sur la restitution de la ville de Fréjus au temps des Gallo-Romain.

7 mars 2012

LES TROUVAILLES DU NET | #10 - LES MÉTIERS DE L’ARCHÉOLOGIE

Aucun commentaire:

Bonjour à tous,

Une fois n'est pas coutume, je commence la semaine par les trouvailles du net. Cette semaine aura pour thématique les relations entre passé et présent. 

  • Mercredi 7 mars : Les trouvailles du net | #10 - Les métiers de l'archéologie
  • Vendredi 9 mars : Si la ville m'était conté | La reconstitution dans la médiation et la diffusion
  • Dimanche 11 mars : Dessus de ville | Rome, ville romaine du XXI° siècle

Aujourd'hui pour commencer, je vous propose quelques vidéos animées et rigolotes sur les différents métiers liés à l'archéologie. L'archéologie est une discipline scientifique dont l'objectif est d'étudier et de reconstituer l’histoire de l’humanité depuis la préhistoire jusqu’à l'époque contemporaine à travers l'ensemble des vestiges matériels ayant subsisté et qu’il est parfois nécessaire de mettre au jour (objets, outilsossementspoteriesarmespièces de monnaiebijouxvêtements, empreintes, traces, peintures, bâtiments, infrastructures, etc.).

Xylologue, archéozoologue, tracéologue, topographe, palynologue, gémorphologue, céramologue, tracéologue, anthropologue, anthracologue et archéologue ne sont pas de nouveaux animaux mais les différents métiers de l'archéologie. 
Voici la vidéo animée du métier d'archéologue, une bonne manière de rentrer dans le sujet de cette semaine. Vous trouverez le reste des vidéos sur Images d'archéologie.


video

Écrit par : Laure B.

2 mars 2012

LES TROUVAILLES DU NET | #9 FAÇADE DANSANTE

Aucun commentaire:


Cette façade est celle des bureaux du constructeur de ces stores. Une vitrine à ciel ouvert pour se faire de la pub et montrer toutes les possibilités de leur produit phare.

C’est joli et rigolo vu de l’extérieur, j’espère qu’ils ne font pas leur numéro toute la journée, au risque de rendre malade les gens qui sont à l’intérieur !

Néanmoins, le concept est plaisant, et je me prends à imaginer des façades mouvantes, vivantes, au gré des désirs de leurs habitants.

Écrit par :  Marine C.

1 mars 2012

VIS[LE] VOYAGE | SPACEBOX : LOGEMENTS ETUDIANTS

Aucun commentaire:



Lieu : Utrecht, Pays-Bas
Date : 2003-2004
Architecte : Mart de Jong designer chez l’agence « De Vijf »

Lors d’un voyage d’étude au Pays-Bas, nous nous sommes arrêtés à Utrecht, où j’ai pu découvrir ces immeubles d’un nouveau genre. Cette ville étant un campus majeur de la région, elle a besoin en permanence de plus de logements étudiants. Des architectes-designers ont répondus d’une manière innovante en proposant ces « Spacebox ».
C’est un module basé sur les dimensions d’un container (18 à 22m²) pour être facilement transportable. Chaque module comprend une cellule d’habitation de l’étudiant moyen : salon/chambre, plus une kitchenette et bien sûr une salle de bain. Les cellules sont construites en usines puis assemblées ensemble sur place.
C’est le concept de flexibilité qui prime. En effet, l’intérieur peut être destiné à plusieurs usages (habitation, bureau, …) et recevoir un design spécifique pour chaque commande. Ensuite la disposition des boites peu aussi varié (le nombre d’étage, leurs orientations).

L'explorateur : Marine C. (prise de vue du 2006)

| LES ARTICLES LES PLUS LUS |